"Mon soutien, c'est la juste reconnaissance du travail de Pascale"